Les zones du corps féminin à ne pas négliger pendant l’amour

Les cheveux : On peut les caresser, les tirer lors des ébats, mais surtout les humer. Ils ont pour chacune d’entre nous une odeur bien particulière, tout comme la peau d’ailleurs.

Les oreilles : Les oreilles sont à choyer ! Votre partenaire couchée sur le ventre, vous au-dessus d’elle à califourchon. Vous lui murmurez des mots doux à l’oreille tout en la caressant. Léchez lui le lobe, mordillez le …résultats garantis.

Les yeux : On oublie bien souvent les yeux mais le fait de les embrasser peut tout à fait faire parti des jeux érotiques.

Les lèvres : Les baisers sont très importants ! Embrassez, embrassez le plus souvent possible votre partenaire pendant l’acte. Pendant les préliminaires, ils attisent le feu et après ils renforcent la notion de partage. Le baiser peut être vecteur de plusieurs messages qui vont de « Prends-moi tout de suite ! » à « Je t’aime », l’un et l’autre ne sont pas incompatible d’ailleurs.

La nuque : Tout comme les oreilles, la nuque est une zone très érogène du corps féminin. Les filles qui savent embrasser, léchouiller ou caresser cette zone et s’y attarder avec adresse sont sûres de mener leur partenaire sur la route du septième ciel.

La poitrine : Effleurez les mamelons, léchez-les, caressez-les, pincez-les, mordillez-les … Ne négligez pas les arrondis des seins près des aisselles, ils sont très sensibles et peuvent apporter de nombreuses sensations bienfaisantes. Ne vous ruez pas sur un « pelotage forcené » des deux seins à la va-vite, l’effet sera souvent rédhibitoire.

Le ventre : La partie située entre les seins et le nombril est propice à tous les types de câlinous. Pourquoi ne pas partir de la nuque en laissant courir votre langue, puis passer sur les tétons et ensuite continuez votre lente descente jusqu’au nombril ?

Le dos : Câlinez câlinez ! Partez de la nuque et parcourez le chemin de la colonne vertébrale avec votre langue jusqu’aux fesses, d’un ongle remontez le même chemin, collez-vous poitrine nue sur son dos … imaginez quoi !

Les hanches : A la cantonale elles font partie des zones du corps féminin que les filles préfèrent caresser lors de leurs rapports coquins. Prenez les hanches de votre partenaire de vos deux mains et effleurez-les de haut en bas, trémoussements et chair de poule garantie.

Les doigts : A léchouiller sans retenue, l’un après l’autre ! A faire courir sur votre propre corps afin de guider la main de votre partenaire, plaisir partagé …

Le nombril : On peut y pénétrer un doigt, une langue, le détourer, il est source de jeux et de soubresauts … à essayer !

La partie du ventre située entre le nombril et le pubis : A frôler doucement, à caresser avec les cheveux, à butiner, à humidifier d’un bout de langue, cette zone est remplie de connexions nerveuses. Elle est un avant-goût du paradis attendu pour votre promise.

Le clitoris : Doucement cette petite chose est fragile. Vous pouvez le caresser avec d’un doigt, partir de l’arrière du vagin et remonter lentement jusqu’à lui en ramenant le fruit du désir et en recommençant les caresses. Le butiner c’est le top mais essayer de faire durer le plaisir.

Le vagin : Un doigt, deux, voir plus selon les goûts. Un jouet sexuel, une langue. Pensez à pénétrer (ou a stimuler l’entrée du vagin ou des lèvres) avec les doigts ou la langue tout en titillant le clitoris, c’est magique !

Les fesses : On peut mordre, câliner, claquer, embrasser les fesses. Rien de tel que d’effleurer les fesses après l’orgasme … Selon si votre partenaire aime, on peut entrer dans leurs endroits secrets, là aussi, un doigt, une langue, ou plus si affinités, l’essentiel et d’essayer afin de voir si ça lui plait … Rien n’est tabou en amour !

L’intérieur des cuisses, les jambes, l’arrière des genoux : Très très sensibles, à savoir titiller avec tendresse et dextérité.

Les pieds : Selon si votre partenaire est très chatouilleuse ou sensible des pieds l’effet ne sera pas le même. Si elle ne l’est pas, prenez un de ses orteils dans votre bouche et entourez-le de votre langue, sucez-le, tétez-le. Si vous la voyez frémir, continuez et passez au second ! Bouquet final, si vous avez une grande bouche, mettez-en au moins quatre dans votre bouche. On vous fera grâce du gros orteil pour cette fois :-). Si votre partenaire est adepte de ce type de choses, elle adorera !

Chacune étant différente, chaque corps aussi, cette liste n’est donc pas exhaustive, à vous de savoir trouver les zones érogènes de votre partenaire.